blog-post-img-937

Comment accepter et vivre ses émotions en amour?

Les émotions, chacun les gère de manière différente. Certains parviennent à les contrôler totalement et à ne jamais les laisser transparaître, d’autres au contraire se laissent submerger régulièrement.

Gérer correctement ses émotions, c’est les accepter, leur laisser la place qu’elles doivent prendre dans nos vies, ni plus ni moins, et vivre avec.Elles ne doivent pas nous envahir, au risque de nous empêcher de vivre. Mais elles ne peuvent pas non plus être refoulées continuellement.

Et cela est encore plus vrai dans une histoire d’amour. Aimer, c’est se confronter à une multitude d’émotions: la peur, la jalousie, la colère, l’enthousiasme, la joie, etc. Il ne sert à rien de les rejeter toutes, elles font partie de nous, et sont liées à notre vécu, notre enfance, nos échecs et nos réussites passés. Il faut apprendre à vivre avec toutes ces émotions qui se bousculent, se succèdent, et parfois même se contredisent. Et la première étape pour vivre avec, c’est de les accepter.

Chaque émotion que vous ressentez est normale, elle a une raison d’être, une origine. A chacun d’entre nous de trouver cette raison, et d’évaluer sa rationalité. Ainsi, je suis jaloux, mais suis-je jaloux parce que j’ai des raisons de l’être ou simplement parce que j’ai déjà été trompé, et que je crains d’être de nouveau confronté à la trahison? Cette analyse permet souvent de relativiser certaines émotions, les plus négatives.

Pour celles que l’on ne parvient pas à chasser, il faut accepter des les ressentir, elles ne durent qu’un temps. Mais surtout elles ne doivent pas être un obstacle à notre vie ni à notre couple, et encore moins à notre vie sociale. Ainsi aujourd’hui je suis triste. J’accepte cette émotion, car je sais qu’elle va passer, dans une heure ou dans un jour.

Mais surtout, je n’ai pas besoin de faire partager cette émotion en permanence à mes proches. Cela ne veut pas dire qu’il faut tout garder pour soi. Il faut accepter de parler à son partenaire, de verbaliser ses émotions, pour mieux les évacuer. Ce qui ne signifie pas que cela doit être un sujet de conversation permanent. En revanche les émotions positives doivent être partagées, le bonheur est communicatif.

Originally posted 2013-07-06 20:43:52.