• mardi , 21 janvier 2020

Comment savoir si je plais à cet homme ?

0 Partages

On en pince pour un homme, mais on ne sait pas quelles attitudes adopter face à lui. Avant de se lancer dans quoi que ce soit, il est plus que conseillé de savoir ou détecter si on lui plaît ou non. Puisque s’il ne s’intéresse même pas à soi, on frise le ridicule et on risque d’avoir une dépression après.

Le premier signe qui ne trompe pas est le regard. Si à plusieurs reprises, on le surprend à vous regarder et à chercher votre regard, il y a anguille sous roche. Sauf si quelques imperfections sont visibles sur votre visage et qu’il souhaite impérativement vous le faire signaler ! On peut décrypter le regard, du furtif à l’appuyer, pour traduire une attirance certaine. Ensuite, le visage tout entier qui prête à un sourire ou autres gestes qui détonnent de l’indifférence. Certes, il peut sourire à tout le monde, mais si vous lui plaisez, son sourire sera totalement autre. Et le contact, il ne manquera pas de vouloir toucher vos mains, vos bras et pour les plus courageux, d’autres parties plus intimes du corps.

Et si on abordait ce qu’il dit envers vous. En votre compagnie, il ne répond pas à vos questions et échanges par des vagues oui ou non. Il s’implique volontairement dans le dialogue et montre un intérêt certain à tout ce que vous débitez. Il n’hésite pas à ajouter ses propres avis et veut aller plus loin en apportant une touche de complicité. Les amis pourront aussi faire de la sorte, mais celui qui vous trouve séduisante « gobera » tout ce que vous dites, carrément, il mangera vos paroles. Il pourrait aller plus loin en évoquant explicitement ses sentiments. Mais autrement, il faut savoir bien traduire ses paroles, être courtois ne veut pas dire qu’il a le béguin pour vous, être poli ne veut pas dire qu’il va vouloir vous suivre à tout prix.

Et le dictionnaire du comportement. Le comportement d’une personne qui n’est pas insensible à votre égard est assez difficile à constater. Cela varie du caractère de la personne, il peut ne pas extérioriser ses sentiments, mais restera juste cloîtré sans bouger sur sa chaise, tremblera, ou rougira. Il y a aussi les personnes qui préfèrent jouer la carte de l’indifférence même alors qu’intérieurement, ça bouillonne. Le geste paradoxal du total désintéressé, mais lorsque vous partez, c’est la panique générale. Vous partez déjà ? Vous ne finissez pas votre verre ? Autant de comportements qui en disent longs.

Savoir si on plaît à une personne peut aussi se traduire par 1001 autres choses subtiles et anodines. Comme le fait de vouloir vous présenter à ses potes, familles et connaissances, à vouloir passer du temps ensemble avec les personnes qui lui sont chères. Il y a aussi le fait qu’il vous confie des détails personnels de sa vie, à la limite de la confidence, et qu’il souhaite plus que du réconfort à votre égard. Les femmes adorent le shopping, ce n’est pas un secret, s’il se porte volontaire à vous suivre et à subir cette corvée sans brancher, ces sentiments ne sont pas de marbre. En fin de compte, il n’y a pas de guide spécifique ni de règles à suivre pour savoir si vous lui plaisez ou non. C’est aussi une question d’instinct. Comme on dit souvent, la femme a de l’instinct, on sent par soi-même si la personne a des sentiments autres que l’amitié pour soi. L’instinct ne trompe jamais et la première impression est toujours la bonne, dixit un dicton bien connu.

Si vous n’êtes pas satisfaite de toutes ces suppositions, armez-vous de courage. Si vous en avez assez, on peut demander directement à la personne ce qu’elle en pense. Du genre : « J’ai remarqué que ces derniers jours, on passe beaucoup de temps ensemble et ça ne se passe pas trop mal. Je voulais savoir, je te plais vraiment ? » La réponse sera définitive. Si oui, vous serez aux anges. Sinon, vous vous planterez sur toute la ligne et vous le rayez de la liste, même de la liste de simples amis.

En matière de relation, il est plutôt recommandé de ne pas bousculer les choses. Si vous lui plaisez, à un moment ou à un autre, il ne manquera pas de vous le faire savoir. La précipitation risque de compliquer les choses et même si vous aviez quelques espoirs que ça soit le cas, vous risquez de tout « ficher » en l’air. Prudence, prudence.

0 Partages

Related Posts

Comments are closed.